Pas payé, il bloque le site Internet de la SNSM

Publié le par iconoclaste

Encore un bug à lacanau ????


LACANAU. Pour la mairie, Sébastien Broustet n'existe pas, alors que le sauveteur de la SNSM a bien travaillé au Moutchic à la Pentecôte

La plage du Moutchic était, l'an dernier, la seule plage canaulaise surveillée par la SNSM. (photo archives « sud ouest »)
La plage du Moutchic était, l'an dernier, la seule plage canaulaise surveillée par la SNSM. (photo archives « sud ouest »)

Depuis avant-hier, le site Internet de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) de la Gironde est au régime sec. « Webmaster en grève », indique la page de garde. En cause, le petit coup de gueule d'un ancien chef de poste, pas loin de se noyer dans les méandres de l'administration.

Les déboires de Sébastien Broustet débutent lors du week-end de la Pentecôte, à la fin du mois de mai dernier. Face à l'afflux de touristes, la mairie de Lacanau fait alors appel à quatre sauveteurs de la SNSM pour trois jours de surveillance sur la plage du Moutchic. « On a rendu service au pied levé », explique le chef de poste.

Problème, le « service au pied levé » n'a toujours pas donné lieu à une rétribution. De guerre lasse, Sébastien Broustet qui est aussi webmaster a décidé de bloquer le site de la SNSM. « J'en fais une affaire de principe, la mairie était bien contente de nous trouver quand elle avait besoin de nous », a-t-il déclaré.

Loi des séries

À la mairie de Lacanau, on déclare pourtant ne pas être en mesure de payer le sauveteur, faute de document attestant sa présence pendant le week-end. « La SNSM nous fournit des listes d'affectation, or il n'y figure pas. Pour nous, il est donc inexistant », tranche-t-on aux ressources humaines.

À la SNSM, on se veut conciliant et on avoue « un cafouillage », assorti d'une « loi des séries » compliquant le traçage du sauveteur sur la plage du Moutchic. Le responsable régional François Loizeau explique : « Tout le monde pensait qu'il avait été payé. Le problème, c'est qu'il s'est manifesté tard et que depuis, le serveur avec les coordonnées des sauveteurs a sauté, et ma clé USB a fondu ! »

Un autre sauveteur de la SNSM n'aurait toujours pas perçu son salaire pour le fameux week-end de surveillance sur le lac de Lacanau.

Auteur : Y. S.-

Publié dans Voir lacanau et...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article