Smicotom, réduction de la collecte en 2011

Publié le par iconoclaste

DÉCHETS. La fréquence de passage des bennes de ramassage des ordures va être diminuée
Selon les élus en charge du Smicotom : « Plus on passe ave ces bennes, plus il y a de déchets. » (photo J. l.)
Selon les élus en charge du Smicotom : « Plus on passe ave ces bennes, plus il y a de déchets. » (photo J. l.)

Dès 2011, il va y avoir du changement dans l'organisation de la collecte et du traitement des ordures ménagères et déchets ménagers. Le Smicotom (Syndicat mixte de collecte et de traitement des ordures ménagères), qui couvre une grosse partie de la presqu'île (1), a débattu d'un nouveau fonctionnement lors de la dernière réunion du comité syndical.

1 La collecte va être réduite

Sur le rythme de deux passages aujourd'hui pour bon nombre de communes, la collecte des ordures ménagères et des déchets ménagers sera limitée à un passage à partir de 2011. C'est en tout cas l'orientation qui servira de base à l'appel d'offres pour le nouveau contrat de collecte lancé par le Smicotom (2).

Dans le détail, l'organisation sera la suivante. Les ordures ménagères résiduelles et les bio seront collectées en bi-flux, une fois par semaine. Toutefois, certaines communes du littoral pourraient, compte tenu des tonnages collectés, bénéficier de deux passages des bennes. Saison estivale oblige. Aussi, les fréquences réservées aux professionnels des stations balnéaires, qui payent la redevance spéciale, ne devraient pas être modifiées. Enfin, les emballages (avec papier) et le verre seront collectés en bi-flux, une fois par semaine. Pour le verre, les occupants des résidences secondaires vont bénéficier de la collecte. Ce qui n'était pas le cas jusqu'à présent.

Lors du débat d'orientations budgétaires, le Smicotom a justifié ce nouveau système de deux collectes en bi-flux par la nécessité d'optimiser le service, tout en minorant le coût de la collecte. Il est constaté sur le terrain, que les bennes ne rentrent pas toujours avec un tonnage significatif. Au final, le Smicotom cherche aussi à limiter « les conséquences de l'augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) ». Laquelle devrait augmenter de 5 euros/tonne en 2010. Elle est automatiquement répercutée sur la Teom et la redevance spéciale.

À la fin de ce débat, Dominique Février, membre du bureau du Smicotom, a fait remarquer à l'assemblée qu'« il va falloir expliquer dans nos communes que le rythme de la collecte diminue, alors que la Teom ne va pas baisser ». Sur le sujet, le Smicotom a une année pour faire de la pédagogie.

2 Le centre de stockage pérennisé

Dans les prochaines semaines, un arrêté préfectoral devrait autoriser l'exploitation de l'extension du centre de stockage de déchets de Naujac. Une autorisation qui pérennise le traitement par enfouissement des déchets jusqu'en 2026.

Durant cette période de seize ans, « 18 alvéoles de 3 700 mètres carrés, permettant chacune le stockage de dix-huit mois de déchets, seront réalisées ».

Lors du débat, Marc François, chargé de mission pour le compte du Smicotom, a noté que le projet de Naujac évite l'option d'externaliser le traitement des déchets vers d'autres centres. Au final, l'économie a été évaluée à plus d'un million d'euros par an.

3 L'exploitation du biogaz

Le biogaz, généré par la fermentation des déchets, permet de produire de l'électricité. À partir de 2011, le centre d'enfouissement de Naujac projette de développer cette activité avec un prestataire. Si l'activité sera limitée par les petites quantités, l'opération devrait permettre de réduire la part de la TGAP qui revient au Smicotom.

(1) Le Smicotom couvre les secteurs de 4 CdC Pointe du Médoc, les Lacs médocains, Centre-Médoc et Coeur du Médoc. (2) Le contrat de collecte entre le Smicotom et la Smmged arrivera à échéance le 31 octobre 2010.

Auteur : julien lestage
j.lestage@sudouest.com
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lili 08/12/2009 06:37


Je suggère au SMICOTOM d'arréter le passage des bennes comme cela il n'y aura plus de déchets!!!!
Il est souhaitable que Marc François , le grand chef et les maires s'écoutent un peu parler et fassent des propositions plus écolo..... L'enfouissement est la solution écolo  trés durable