Sur l’islam et la laïcité,

Publié le par iconoclaste

« Les religions prétendument révélées nous empoisonnent l'existence depuis des siècles et des siècles.

La séparation de l'Eglise et de l'Etat, la laïcité, permettent à des religions qui ont à leur actif des milliers de morts et de torturés, de vivre à peu près en bonne intelligence.

La France leur garantit le droit de culte, de réunion. Ce qui bien sûr n'existe plus dans les pays d'islam depuis que salafisme, le wahabisme l'ont pollué jusqu'à le rendre odieux et à ceux qui ne sont point musulmans et à une partie des musulmans eux-mêmes.

Ce sont quand même eux, les musulmans, qui paient le prix le plus cher, à cause du dévoiement de leurs extrémistes et autres intégristes.

Le principe de la religion révélée consiste à avoir le culot d'annoncer que ce que l'on déclare, on le tient directement ou via un ange envoyé par Dieu. C'est la parole de Dieu. Du coup, plus de discussion possible. Qui oserait remettre en question la parole divine, l'Eternel, Celui qui est ce que l'Homme ne peut être : Eternel, omniscient, omnipotent, Créateur de toute chose, omniprésent.

Que des gens aient envie de croire, c'est leur problème. Qu'à partir de là, ils essaient de m'imposer leur croyance, c'est mon problème et là, je m'élève contre une telle prétention.

La question que je leur pose en toute fraternité humaniste est la suivante : comment peuvent-ils m'expliquer que les prophètes, les illuminés, les dieux faits hommes, sont des champions toutes catégories pour mettre en place des interdits et des tabous, mais qu'aucun d'entre eux, je dis bien aucun, n'a fait avancer d'un iota les connaissances scientifiques des hommes ?

Même Jésus, prétendu fils de dieu et dieu lui-même, qui a fréquenté l'école, qui est donc le Créateur, n'a pas bronché quand on lui a enseigné que la Terre était au centre de l'Univers et plate. Ou alors, il n'y avait pas d'enseignement de la géographie, ni de l'histoire, après Hérodote ?

Enfin, ne jamais oublier, qu'aucun de ces prophètes Moïshe, Abraham, Jeshua, Mohamed n'a écrit ce qu'on leur fait dire. Ce sont des écrivains, qui parfois n'ont même pas connu le prophète en question qui ont écrit les Livres soi disant saints après que plusieurs écrivains concurrents se soient entendus sur un texte définitif.

Tout est littérature !

Alors, les rites, les devoirs du croyant, les coutumes, la Thora, les évangiles, (il y en a bien plus que quatre), les sourates, les hadits et tout le toutim : inventions d'hommes de stylet, de calame ou de plume. Littérature. Mais sûrement pas vérités absolues, puisqu'inventions humaines, seulement humaines, merveilleusement humaines.

Quand cela débouche sur des vies généreuses, de fraternité, d'entraide, de compassion, bravo ! mais lorsque cela conduit à des massacres, des persécutions, quelle horreur !

Les religions, c'est comme la dynamite ou le curare, tout dépend de la manière dont on les utilise.

Il serait plus utile d'enseigner la philosophie que de multiplier les lieux de culte, quels qu'ils soient. D'autant que l'on m'a appris, jadis, que Dieu, pour ceux qui y croient, est partout. En conséquence, les lieux de cultes sont surtout des lieux de rassemblement où des prêtres, rabbins, imams peuvent exercer leur pouvoir sur les âmes, en tant qu'intercesseurs entre leur Dieu et ses fidèles. C'est eux qui mettent en place les tabous. Ce sont eux qui les lèvent.

Au nom du respect de la Vie, les religions du Livre ou plutôt des livres, rejettent l'onanisme, le préservatif, la contraception, le droit que les femmes pourraient avoir sur leur corps MAIS, on n'a pas supprimé les aumôniers militaires et on goupillonne à tout va les glorieux combattants de la cause pour qu'ils aillent trucider des innocents en gagnant le Paradis.

Farceurs ! Tristes, farceurs ! »

Parole d'un mécréant!

Publié dans laïcité

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article